Les transhumances d’aujourd’hui

Les transhumances d’aujourd’hui

La transhumance, du latin trans, « au-delà »,  et humus, « terre », désigne les déplacements saisonniers de grands troupeaux d’ovins, de bovins, de caprins et d’équins, sur des distances plus ou moins longues. En France, elle demeure une pratique très vivante dans les territoires montagnards et méditerranéens, où elle marque et conditionne, avec une grande diversité de formes, les relations entre les hommes, les animaux et les écosystèmes.

Tout en s’adaptant aux évolutions de la société, les éleveurs ovins ont su conserver le caractère extensif de l’élevage de Provence et des Alpes, dont la clé de voûte reste la valorisation de grands espaces naturels et la pratique de la transhumance.

La transhumance bientôt inscrite à l’UNESCO

Les pratiques et savoir-faire de la transhumance en France ont été inscrits à l’inventaire national du Patrimoine culturel immatériel en juin 2020, et font l’objet d’une candidature internationale pour une inscription sur la liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité (UNESCO) en 2023.

  • Far La Routo aujourd’hui

    Attestée depuis le 11e siècle, la transhumance entre la Provence et les Alpes joue toujours un rôle…

    +

  • Cartes des itinéraires de transhumance

    Liée à l’invention de l’élevage, il y a quelque 11 000 ans, dans les reliefs du croissant…

    +

  • De multiples formes de transhumance

    La transhumance est une forme de vie pastorale étroitement associée aux régions à climat méditerranéen. Elle permet…

    +