Le métier de berger

Le métier de berger

De tous temps et toujours aujourd’hui, les troupeaux
transhumants provençaux sont gardés par un berger en alpage.
Nombreux aussi sont les bergers qui gardent les troupeaux en
hiver, en plaine comme en colline. En alpage comme en colline,
le pastre guide, oriente, encourage, conforte le pâturage des
brebis afin qu’elles trouvent jour après jour leur alimentation
dans des reliefs complexes et des végétations hétérogènes.
Il s’agit là de savoirs subtils étayés par la compréhension fine du
comportement animal. Le berger est aussi l’infirmier du troupeau.
Il soigne les éclopées et, au contact permanent de ses bêtes,
prévient les maladies. Aujourd’hui, de plus en plus nombreuses
sont les tâches dévolues au berger : il devient le protecteur de son
troupeau face aux loups, le médiateur de son espace face aux
touristes, le gestionnaire de la biodiversité face aux instances
de protection de la nature…

Afin de faciliter l’apprentissage de ces multiples savoir-faire, une formation de bergers salariés est dispensée depuis 1931 sur le Domaine du Merle (commune de Salon-de-Provence). La formation, d’une année, comprend des enseignements théoriques alternant avec des stages pratiques dans les élevages de la région. Les élèves-bergères, depuis une dizaine d’années, y sont de plus en plus nombreuses.

Dans plusieurs départements, des conventions collectives permettent de consolider la relation entre éleveurs, employeurs et bergers salariés. C’est également un métier où les risques sont toujours présents, dans des reliefs difficiles, qu’il pleuve, vente ou neige. Aussi les éléments de « confort » basiques de vie et de communication sont-ils une exigence première de sécurité et de dignité, non une option et encore moins un luxe.

  • Des produits de qualité

    Clef de voûte d’un mode d’élevage basé sur le pâturage, la transhumance garantit des productions (viande, laine,…

    +

  • Des métiers inscrits dans une économie durable

    Le secteur de la viande ovine représente de multiples emplois : éleveurs, bergers salariés, aide-bergers. Ils sont…

    +

  • Le plus vieux métier du monde

    Pour les anciens, le berger a toujours possédé un statut symbolique : il est celui qui sait…

    +