Découvrir le patrimoine pastoral

L’artisanat pastoral


Au fil du temps, et pour répondre à leurs besoins, éleveurs et bergers ont façonné des outils qu’ils ont su enjoliver, certains se révélant de véritables artistes. Cet « art utile » basé sur les outils traditionnels du berger (sonnailles, bâtons, couteaux, ustensiles en bois…) est le témoignage de nombreux savoir-faire pastoraux.

lartisanat-pastoral

Les bois les plus utilisés sont le buis, le cytise et le micocoulier. A l’aide de leur couteau, les bergers sculptent principalement serpents, aigles, chamois, fleurs des Alpes ou des signes géométriques, ainsi que les animaux issus de l’univers pastoral : béliers mérinos, boucs et chèvres du Rove, chiens de bergers…

Les sonnailles de transhumance occupent une place privilégiée. Certains gros redons sont ainsi parés de colliers finement sculptés. Rarement utilisés de nos jours, ils figurent en bonne place dans la maison de l’éleveur, support de la mémoire de l’époque de la transhumance à pied, où ils conservent l’odeur tenace de l’animal qui l’a porté, en particulier du bouc.

Les clavettes, petites pièces en bois, servent à ouvrir et fermer le collier. La plupart sont en buis, mais on en trouve également en cytise ou en noyer. Elles sont parfois fabriquées ou finement gravées par le berger pendant qu’il garde son troupeau.

Certains bâtons ou fouets de route sont de véritables œuvres d’art, notamment ceux réalisés par Michel Carnino, berger transhumant entre les années 50 et 70, et reconnu par ses pairs comme « l’artiste ». Sur un bâton qui ne le quittait jamais, il avait par exemple représenté la transhumance de son troupeau, de la plaine de la Crau jusqu’aux montagnes des Alpes. Plusieurs de ses bâtons sont conservés dans des musées de France.

On trouve également des couteaux au manche orné d’une tête de mérinos, des planches à découper, des crosses de fusils… Cet art de fustéger (graver, sculpter) le bois est aujourd’hui encore assez répandu, notamment chez les bergers alpins.

La biasse, grand sac de cuir suspendu à l’épaule par une large courroie, est parfois ornementée de clous de cuivre et de dessins. Les initiales ou le nom du propriétaire et l’année de sa réalisation sont souvent représentées.

  • lartisanat-pastoral
  • lartisanat-pastoral
  • lartisanat-pastoral
  • lartisanat-pastoral
  • lartisanat-pastoral
  • lartisanat-pastoral
  • lartisanat-pastoral
  • lartisanat-pastoral
  • Festival du Film « Pastoralisme d’aujourd’hui et de demain »

    Évènement organisé à Digne-les-Bains au mois d’avril par le CERPAM.

    Le festival du film « Pastoralisme d’aujourd’hui…

    +

  • Les rencontres du Mérinos d’Arles

    Les Rencontres du Mérinos d’Arles ont eu lieu pour la première fois les samedi 13 et dimanche…

    +

  • Découvrir Saint Martin de Crau

    Pastoralisme et Saint-Martin-de-Crau sont indissociables si bien que le blason de la commune représente un mouton paissant…

    +

  • Séjour en Crau

    La Crau, dernière steppe d’Europe occidentale, offre des contrastes saisissants, entre la Crau sèche, désert…

    +

  • Faites étape à Jausiers

    Aux portes de la Haute vallée de l’Ubaye et du Parc national du Mercantour, le village de…

    +

  • Les foires

    Lieux d’échange et de rencontre, mêlant professionnels, marchands et badauds, elles constituent des temps forts de l’activité…

    +

  • Les fêtes de la transhumance

    Depuis plus d’une trentaine d’années, les fêtes de la transhumance se sont multipliées en Provence et, dans…

    +

  • Les lieux culturels

    Pour la culture qu’elle véhicule, la transhumance est l’un des référents majeurs de l’identité provençale, le seul…

    +

  • Le patrimoine bâti

    Les nombreux aménagements en pierres sèches, pour épierrer et stocker, cheminer, abriter les hommes, les outils ou…

    +

  • Les paysages du pastoralisme

    La Camargue, la Crau, les Alpilles, la Sainte-Victoire, le plateau de Valensole, les vallées de l’Ubaye ou…

    +